Validation des acquis de l’expérience

Qu’est-ce que la validation des acquis de l’expérience ?


 

La validation des acquis de l’expérience (ou VAE) vous permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme à finalité professionnelle, un titre ou une certification professionnelle. Art L.900-1 du code de travail :  » toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme ou titre à finalité professionnelle…  »

Par un autre moyen que la formation, il est désormais possible pour toute personne engagée dans la vie active depuis au moins 3 ans, d’obtenir un diplôme, un titre ou une certification professionnelle en faisant reconnaître son expérience professionnelle et les compétences développées dans son activité. Elle doit pour cela déposer une demande de validation auprès des organismes qui délivrent les certifications.

La Validation des Acquis de l’Expérience est inscrite dans le Code du Travail (livre IX) : « Les frais engendrés par une démarche de VAE relèvent du financement de la formation professionnelle continue ». La VAE est donc financée par les différents acteurs qui participent à l’effort collectif de formation : État, Région, Unédic, organismes collecteurs agréées,…Cependant, des frais peuvent incomber au candidat à la VAE.

Les frais peuvent concerner : les droits d’inscription, les prestations d’accompagnement, les actions de validation proprement dites, les actions de formation prescrites en vue de la certification…

Le type de financement dépend de l’initiative de la demande et du statut du candidat.

 

Pour les chercheurs d’emplois :

L’aide est accordée sur proposition du Pôle Emploi, ou tout autre organisme participant au service public de l’emploi, dans le cadre de l’élaboration du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). Cette aide peut être sollicitée par l’intéressé dans le cadre de son parcours de reclassement. Elle est présentée par le Pôle Emploi ou le prestataire en charge de l’accompagnement du demandeur, qui transmet un formulaire de demande auprès des financeurs (Pôle Emploi, État, Région).

Pour plus d’informations, cliquez ici

 

Pour les salariés (CDI, CDD, Intérimaires…) :

  • Quand la VAE est à l’initiative de l’entreprise, elle est financée par l’employeur sur le budget du plan de formation. L’employeur, le salarié et le ou les organismes qui interviennent dans le cadre de la VAE signent une convention d’accord tripartite
  • Quand la VAE est à l’initiative du salarié, elle est financée par l’employeur dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF)
  • Quand la VAE est à l’initiative du salarié dans le cadre d’un congé pour VAE, il existe une prise en charge possible de ce congé par l’OPCA au titre du Congé Individuel de Formation (CIF). Pour plus d’informations, rendez vous sur le site du FONGECIF Pays de la Loire.